mardi 3 février 2015

Dématérialisation : la fin des notices dans les jeux vidéo ?

L’aire de l’écologie touche tous les secteurs, et l’industrie du jeu vidéo n’en est pas épargnée, puisqu’Ubisoft annonce la suppression des notices à l’intérieur des boitiers de jeux.
Bien entendu les notices existeront toujours, mais seront intégrées directement à l’intérieur du cd de jeu sous forme de menu, à l’instar des bonus ou des crédits.
Selon Ubisoft, cela permettrait au joueur d’accéder plus facilement et rapidement aux informations qu’il recherche, lui évitant ainsi de se bouger de sa confortable position, en lui proposant en prime, un plus grand nombre d’informations.
Bien entendu, l’objectif principal de cette modification n’est pas de rendre l’expérience plus agréable pour vôtre postérieur mais surtout de répondre aux exigences environnementales liées au développement durable.

En effet, d’après une étude interne, Ubi a déclaré que les ressources naturelles utilisées pour la création de manuels avaient un impact écologique conséquent et pouvaient être aisément substituables par l'avancée technologique.
Ce nouveau procédé devrait être mis en œuvre au niveau international pour la sortie du jeu : Shaun White Skateboarding prévu fin 2010.

Mais…ce n’est pas tout
Inquiet de son environnement ou plutôt… de son image, l’entreprise a récemment développé un partenariat avec Technimark Inc. dans le but  de créer des boitiers  écologiques  appelés "ecoTech".
Ceux-ci seront produits dans un premier temps pour le marché d’Amérique du Nord et seront inaugurés avec la version PC de Splinter Cell Conviction.

Pour ma part, je trouve cela intéressant et intelligent de la part d’Ubi, cependant cela valorise encore une fois l’intérêt de la dématérialisation, car si l’on suit cette logique, et que celle-ci est appliquée par les autres éditeurs, un jeu physique se résumera finalement qu'à un simple cd, et je pense qu’aux yeux des consommateurs le fait d’investir 70€ pour si peu sera mal perçu.

Feuilleter une notice avec ses illustrations ou autres fantaisies qui la caractérisent, fait partie du plaisir du jeu "physique" et le succès des versions collector ou autres éditions limitées démontre bien que les joueurs sont encore très concernés par ce qui entoure leurs précieux CDs.