Accéder au contenu principal

Chronique de Shinobi (3DS)

Fans de jeux d’action et de challenges relevés, si vous recherchez un jeu pour votre 3DS le dernier Shinobi édité par Sega pourrait bien vous intéresser.

  

Shinobi : dur dur d’être un Ninja

La référence en jeu d’action des années 80 est de retour ! Et le parti pris par Sega pour coller avec l’esprit original de la série risque de ne plaire qu’aux fans de la première heure amateurs de 2D en scrolling horizontal. Heureusement, j’en fait partie et c’est donc avec un réel plaisir que je me suis adonné aux joies de la baston sur ce Shinobi 3D.
Mais il faut bien l’avouer, ce Shinobi est assez inégal dans sa réalisation. Commençons par l’histoire tout d’abord. Le début du jeu emmène Jiro, le personnage principal, dans le Japon féodal avant que l’on soit projeté en 2056 après J-C pour enfin terminer dans un vaisseau spatial. Difficile de trouver une cohésion à tout cela, et les vidéos censées nous expliquer l’histoire ne sont pas toujours des plus claires.

Niveau gameplay

celui-ci se porte plutôt bien et colle parfaitement aux boutons de la portable de Nintendo. Saut, double saut, parade, grappin, épée, kunaï, voilà une partie des possibilités de notre Ninja star du kunfu. Vous pouvez même utiliser votre habileté pour faire des glissades sur le sol ou sauter d’un mur à l’autre et atteindre de cette manière des endroits surélevés. Plus compliqué qu’il n’y parait de prime abord, le gameplay vous demandera par exemple d’exécuter des parades le plus précisément possible en appuyant sur une touche au bon moment. En cas de galère dans un niveau, vous pourrez utiliser de la magie parmi les 4 types différents : le feu, l’éclair, la terre et l’eau. Mais attention, vous ne pourrez utiliser la magie qu’une seule fois dans un niveau (sauf si vous mourez ou que vous trouver un parchemin). Veillez donc à l’utiliser à bon escient.
Mon seul regret, c’est que le système de combat ne connait aucune évolution tout au long du jeu. L’on dispose de tous nos mouvements et capacités dès le début du jeu et il n’y a aucune évolution possible pour le gameplay. J’aurais préféré que mes capacités se débloquent petit à petit en fonction de ma progression.

Au niveau de la magie, je n’ai pas vraiment trouvé que tous les types étaient indispensables pour progresser dans le jeu.
Comme on fait dans le classique, chaque fin de niveau est ponctuée par un combat contre un boss. Tous ne laisseront pas un souvenir impérissable mais le combat contre le requin par exemple était assez mémorable

Au niveau de la difficulté, sachez que Shinobi est un jeu très difficile. Je vous conseille de prendre connaissance de la description de chacun des niveau de difficulté avant de vous lancer dans la partie. En mode très difficile, Shinobi pourrait bien vous faire passer autant de nuit blanche que Arkham Asylum. Il vous faudra mêler habileté, concentration et un peu de chance pour passer les niveaux. Je vous avoue que j’ai terminé le jeu en mode facile et que j’ai tenté dans les difficultés très élevées mais ce n’est pas demain la veille que je terminerai le jeu en hardcore. Je n’aime pas du tout me sentir frustré quand je fais plus de 10 essais pour franchir un passage et que je dois éteindre la console en ayant échoué.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

test du jeu Star Wars, Lethal Alliance

Durant les années qui séparaient les Épisodes III et IV de star wars, la Princesse Leia propose une quête dangereuse afin de sécuriser l'avenir de l'alliance rebelle. Elle recrute un duo mortel: Twe'lek Rianna Saren et son droïde de sécurité, Zeeo. Ensemble, ils doivent infiltrer des planètes contrôlées par l'Empire, combattre des légions d'ennemis et voler les plans de l'arme la plus destructrice de l'univers. Le jeu a un slogan de deux lignes, mais en y jouant, on pourrait en rajouter une troisième : seul, vous êtes fort. Ensemble, vous êtes invincibles. Malheureusement, votre jeu est ennuyant.

Star Wars : Lethal Alliance est un jeu de tir à la troisième personne Il faut tout simplement passer à travers d'un endroit donné en tirant sur des ennemis et en passant à travers divers obstacles physiques. Lorsqu'il y a des ennemis à éliminer, comme dans Revenge of the Sith le jeu Star Wars verrouille automatiquement une visée sur eux et on peut passer d…

Dead to Rights Retribution

Editeur : Namco Bandai Développeur : Volatile Type : Action Sortie France : 23 avril 2010 Classification : Interdit aux - de 18 ans Multijoueurs : Non Version : Textes en français, voix en anglais Web : Site web officiel
Grant City est infecté par les crimes et la corruption. Ce sera à vous d'en être le vaccin. Seulement chez vous, la méthode douce n'existe tout simplement pas, mais pour ajouter quand même un brin de finesse vous pourrez compter sur votre meilleur ami Shadow, un chien.
Vous incarnerez donc le super flic Jack Slate alternativement avec son coéquipier le canidé cité un peu plus haut. Pas besoin de sortir de St Cyr pour comprendre la trame de l'histoire qui nous est servie sur un plateau sans saveur et au dénouement prévisible depuis le début du jeu. De toute façon le scénario est juste une excuse tout juste valable pour nous donner envie de dérouiller tout ce qui se présentera devant nous. Certes on croisera quelques civil qu'il ne…

Dossier Retrogaming : un plaisir generationnel ?

Même si chacun aborde sa passion pour le jeu vidéo de manière différente, une chose est sûre, cette pratique culturelle a réussi à prendre une place importante dans la société actuelle puisqu'il est le loisir préféré des français. Toutefois, je m’interroge sur la place du retrogaming pour les dernières générations de joueurs.    Etant née au milieu des années 80, j’ai bien évidemment vécu une partie de cette période inoubliable de l'histoire du jeu vidéo, que l'on appelle aujourd’hui le "retrogaming". Il est donc pour moi assez facile d’apprécier les jeux hyper-carrés-qui-piquent-les-yeux (en opposition aux jeux que l’on peut trouver sur le marché aujourd’hui) que l’on pouvait faire  "tourner" sur nos consoles de l’époque. Pour ma part, j’ai réellement commencé par la NES avec Mario, Zelda, MORTAL KOMBAT ,  Rad Racer, Duck Hunt et bien d’autres que certains d’entre vous connaissent certainement. Je dis "connaissent" car si vous faites parti …