Accéder au contenu principal

Avis sur la jeu video El Shaddai - Ascension of the Metatron

Dans ce jeu nous incarnons Enoch un prêtre dont la mission est de se dresser face aux anges déchus descendus sur Terre et dont la présence ici-bas ne relève que de débauche. El Shaddai nous emmène dans un monde successivement psychédélique, futuriste et même antique, on retrouvera également des touches plus poétiques en empruntant les estampes d’Okami créé par la même équipe.
L’ensemble du jeu n’affiche rien à l’écran la vie restante du héros comme celle des adversaires est symbolisée par leur armure qui se décompose avec les coups qui leur sont portés. C’est pour cette raison qu’ils se retrouvent en caleçon avant de disparaître. La multitude d’univers et de façons de jouer est assez déroutante. En effet le jeu se pose tour à tour en hack’n’slash, puis en jeu de plateforme aussi coloré qu’un Kirby pour continuer sur une scène à moto très inspirée de Tron dans laquelle le héros doit survivre en terrassant tous les ennemis se mettant en travers de son chemin.

La partie hack’n’slash sur laquelle était axée la présentation se révèle très répétitive. Les opposants se situent à des emplacements très prévisibles (par exemple une large plateforme ronde placée après un couloir étroit), la variété des coups est limitée en raison des commandes limités à un bouton d’attaque (qui est ici universel : il permet de frapper des poings, des pieds ou même une arme) auquel s’ajoute un bouton de défense et celui permettant de prendre l’arsenal d’un ennemi ou de purifier son arme. Cela est nécessaire car d’immaculée elle devient rapidement souillée après quelques coups et perd ainsi de son pouvoir. Dans les niveaux de hack’n’slash lorsque le joueur est vaincu il peut revenir à la vie en appuyant sur les boutons du contrôleur avant que ses yeux ne se ferment définitivement. Entre les affrontements il est très difficile de trouver la mort, des murs invisibles sont placés au bord des couloirs. Uniquement un saut raté peut être fatal.

Le second mode de jeu est plus orienté plateforme. Ici chaque chute fait perdre un morceau de l’armure d’Enoch. Les Nephilim, êtres informes issus de la relation d’un ange aves un humain se mettent en travers de votre route. Ils peuvent cacher la vue du terrain ou plus simplement se révéler hostiles. Pour traverser les niveaux il est nécessaire de recourir à l’une des 3 armes (qui restent les même que pendant la phase hack’n’slash) ; par exemple une des trois permet de planer, donc de traverser les gouffres plus larges.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Avis sur Cars 2 sur PlayStation 3 - test

Il y a quelques jours déjà, on nous a fait parvenir un exemplaire de Cars 2 sur PlayStation 3. Après avoir eu le temps de bien tester le jeu, je dois dire que je suis allé de surprise en surprise tout au long du jeu et jusqu’à la fin. Éditeur : Disney Interactive Sortie française : 23 juin 2011 Voix version originale sous-titrées PEGI 7 Cars 2 est une vrai surprise de mon côté et je dois dire que j'ai bien accroché. Je crois bien que je vais même essayer d'en avoir le platine. Lorsqu'on me l'a fait parvenir, j'étais plutôt septique mais une fois le jeu dans la console on change rapidement d'avis et on savoure Cars 2. Je ne suis pas fan de la licence mais je dois dire que le jeu est toujours aussi décalé que le film. Graphismes Sur ce point j'ai été très surpris par le jeu. Il est plutôt joli, les décors sont très variés et colorés, et grâce à ça l'univers du film ressort bien. De plus, le jeu vient se doter de quelques cinématiques elles aussi plutôt j…

LUIS FIGO, top joueur FIFA 17

A la sortie du jeu FIFA 17, voici un topo des top joueurs de la serie FIFA :
Avant Cristiano Ronaldo, n°1 avec MESSI du jeu FIFA 17,  voila la star de foot du Portugal :  Luis FIGO.

Ailier précoce, vainqueur des Championnats du monde Cadets et Espoirs de la FIFA, il était à son époque l' un des meneurs de jeu les plus recherchés du football mondial. Il occupait indifféremment les deux ailes, mais jouait plus généralement au milieu de terrain, d’où il pouvait orchestrer le jeu. Doté d’une technique hors normes, il savait défier et déborder les défenseurs adverses, mais aussi adresser des passes redoutables.

Il a également participé à l’EURO 96™, où il a marqué une fois au cours de ses quatre apparitions. Il a inscrit trois buts dans les huit matches de qualification pour l’EURO 2000™. Bien entendu il a fait partie des "galactiques" du real madrid" : cette équipe de super-star constituée par Fiorentino Perez au début des années 2000, avec Zidane, Ronaldo, Beckham, Owe…

Avis sur le jeu Splinter Cell Conviction

Sam Fisher est de retour pour un nouvel épisode et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est loin d’être content ! Ubisoft remet sa série au goût du jour par un épisode orienté d’avantage vers l’action que l’infiltration. Une question est pourtant posée : Splinter Cell reste t’il encore un Splinter Cell ? La réponse dans le test. Titre : Splinter Cell ConvictionEditeur : UbisoftDéveloppeur : Ubisoft MontréalType de jeu : Action / Infiltration

Depuis 2002, l’éditeur français nous fait partager la vie de son héros Sam Fisher au travers de différents jeux. Le dernier en date étant "Double Agent", sorti en 2006, où notre protagoniste devait infiltrer la James Brown Army, qui laissait déjà entrevoir un côté plus sombre que ses prédécesseurs. Cette fois, cette idée est encore plus renforcée. Fisher est poursuivis par son ancienne organisation, Echelon 3, et va devoir déjouer un complot menaçant les Etats-Unis. Par la même occasion, il va devoir également découvrir la vérité…