Accéder au contenu principal

Avis sur Cars 2 sur PlayStation 3 - test

Il y a quelques jours déjà, on nous a fait parvenir un exemplaire de Cars 2 sur PlayStation 3. Après avoir eu le temps de bien tester le jeu, je dois dire que je suis allé de surprise en surprise tout au long du jeu et jusqu’à la fin.
Éditeur : Disney Interactive
Sortie française : 23 juin 2011
Voix version originale sous-titrées
PEGI 7
Cars 2 est une vrai surprise de mon côté et je dois dire que j'ai bien accroché. Je crois bien que je vais même essayer d'en avoir le platine. Lorsqu'on me l'a fait parvenir, j'étais plutôt septique mais une fois le jeu dans la console on change rapidement d'avis et on savoure Cars 2. Je ne suis pas fan de la licence mais je dois dire que le jeu est toujours aussi décalé que le film.

Graphismes

Sur ce point j'ai été très surpris par le jeu. Il est plutôt joli, les décors sont très variés et colorés, et grâce à ça l'univers du film ressort bien. De plus, le jeu vient se doter de quelques cinématiques elles aussi plutôt jolies, mais disons que le jeu ne fait pas d'exploit non plus. Le jeu est compatible 3D, mais je n'ai malheureusement pas pu essayé cette fonction (faute d'équipement compatible) qui doit ajouter un certain peps aux courses.
14/20
 

Jouabilité

Le jeu s'adresse aussi aux plus jeunes et sur ce point il ne fallait donc pas faire d'erreur. Ce qu'a réussi l'équipe de développeurs puisque le jeu possède un gameplay très simple, mais qui en même temps est satisfaisant pour un petit gamer. Les voitures restes très agréables à conduire. Même si parfois cela va au détriment des courses qui peuvent avoir l'air un peu morte car il y a peu de sensations avec des voitures qui sont lentes (enfin ce n'est pas très dérangent). Vous pouvez gagner une jauge de boost en effectuant des figures par exemple, et vous pouvez aussi attraper des objets pour les lancers sur vos adversaires. Le jeu a un peu l'allure d'un Mario Kart ou d'un F1 2011 sur Playstation 3  mais ça colle tout à fait bien avec l'univers Cars en même temps. Même si à la moindre seconde d'inattention vous pouvez avoir quelques difficultés à faire un course parfaite car les rebondissements sont nombreux.
16/20

Bande son

J'aime tout particulièrement la bande son et les doublages lors des cinématiques qui rendent le jeu sympathique et encore plus décalé. Il y a toujours une phrase qui fuse à n'importe qu'elle moment pour vous faire décrocher un petit sourire. Quant aux musiques du jeu, il y a peu de choses à dire. Je dirais juste qu'elles viennent au bon moment et quand il le faut. Elles collent aussi bien au titre, mais elles ne sont ni fantastiques ni dérangeantes.

Durée de vie

Encore une fois je suis surpris sur ce point, les modes de jeux sont nombreux et très funs ! Le mode "histoire" (du moins principal) est un condensé de dizaines et dizaines de missions des plus sympathiques les unes que les autres et parfois plutôt difficile si vous voulez décrocher le trophée en or dans chaque mission (pour chaque mission vous pouvez avoir un trophée en bronze, en argent ou en or). Les modes multijoueurs sont vraiment excellent à plusieurs avec le mode détonateur et le mode arène. Le mode détonateur consiste à aller chercher une bombe et la ramener dans le camp adverse, puis si vous y arrivez 3 fois sans que votre adversaire vous le pique, vous gagnez la partie. Ensuite le mode arène, il suffit tout simplement de se tuer avec des objets que vous pouvez récolter en roulant, ou bien en mettant des coups à votre adversaire pour le faire faiblir. Sans oublier d'autres modes qui viendront compléter le jeu et qui sont tout aussi sympathique. Vous l'aurez compris, avec Cars 2 vous ne vous ennuierez pas :)
16/20





Au final ?

Je suis tout simplement surpris car je trouve ce jeu très sympathique (surtout le multijoueurs local, bien que celui online soit absent) et très varié dans tous ses modes de jeu. De plus, le grand nombre de voitures ajoute un plus au jeu. Vous débloquerez tout au long de vos missions des véhicules, des nouveaux circuits,... Donc toujours plus de contenu qui vous fera revenir.
Je suis très content que Disney m'ait fait parvenir un exemplaire de ce jeu car je ne l'aurais probablement jamais acheté, et je serais passé à côté d'un jeu vraiment sympathique. Je conseille à tous les joueurs qui jouent entre amis ou en famille et principalement aux enfants aussi (car c'est le publique visé à la base).

Note : 15/20






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Dead to Rights Retribution

Editeur : Namco Bandai Développeur : Volatile Type : Action Sortie France : 23 avril 2010 Classification : Interdit aux - de 18 ans Multijoueurs : Non Version : Textes en français, voix en anglais Web : Site web officiel
Grant City est infecté par les crimes et la corruption. Ce sera à vous d'en être le vaccin. Seulement chez vous, la méthode douce n'existe tout simplement pas, mais pour ajouter quand même un brin de finesse vous pourrez compter sur votre meilleur ami Shadow, un chien.
Vous incarnerez donc le super flic Jack Slate alternativement avec son coéquipier le canidé cité un peu plus haut. Pas besoin de sortir de St Cyr pour comprendre la trame de l'histoire qui nous est servie sur un plateau sans saveur et au dénouement prévisible depuis le début du jeu. De toute façon le scénario est juste une excuse tout juste valable pour nous donner envie de dérouiller tout ce qui se présentera devant nous. Certes on croisera quelques civil qu'il ne…

Dossier Retrogaming : un plaisir generationnel ?

Même si chacun aborde sa passion pour le jeu vidéo de manière différente, une chose est sûre, cette pratique culturelle a réussi à prendre une place importante dans la société actuelle puisqu'il est le loisir préféré des français. Toutefois, je m’interroge sur la place du retrogaming pour les dernières générations de joueurs.    Etant née au milieu des années 80, j’ai bien évidemment vécu une partie de cette période inoubliable de l'histoire du jeu vidéo, que l'on appelle aujourd’hui le "retrogaming". Il est donc pour moi assez facile d’apprécier les jeux hyper-carrés-qui-piquent-les-yeux (en opposition aux jeux que l’on peut trouver sur le marché aujourd’hui) que l’on pouvait faire  "tourner" sur nos consoles de l’époque. Pour ma part, j’ai réellement commencé par la NES avec Mario, Zelda, MORTAL KOMBAT ,  Rad Racer, Duck Hunt et bien d’autres que certains d’entre vous connaissent certainement. Je dis "connaissent" car si vous faites parti …

test du jeu X-Men Origins : Wolverine - suite

Suite de notre chronique du jeu X-Men Origins : Wolverine


Au fil des niveaux, nous constatons que cela ne dure pas et nos tactiques préférées du coup de griffes dans le ventre ou de la clé de bras ne sont plus aussi efficaces. En effet, notre premier combat contre une grosse bête en goudron nous prouve l’habileté avec laquelle il faut arriver à maitriser les combos de Wolvie. Nous nous sommes rendus compte que les compétences et « atouts » sélectionnables changeaient réellement la manière de diriger les attaques et surtout de réaliser des chorégraphies de combats complètement différentes.  Ne sachant comment nommer ces combos, nous vous laisserons remettre les noms aux bonnes attaques : Des coups de pieds partout en tournant : le coup de la torpille Un gros monstre balourd et lent qui vous arrête entre ses deux mains : la tapette à mouche. Les modes dans  le jeu X-Men Origins : Wolverine A noter, un joli mode "lunge" ou aussi appelé "fente", actionné par le…