Accéder au contenu principal

Avis sur Gran Turismo 5

Il est là, le tant attendu GT5. Après toutes ces années d'attente, les joueurs peuvent enfin fouler le bitume sur l'une des plus grandes sagas JV automobile de tous les temps. Faisons le point sur ce dernier opus de Polyphony Digital.
Dans la myriade de franchises existantes dans le monde du jeu vidéo, il y en a quelques-unes qui pourraient être définies comme les plus médiatiques, qui ont généré le plus d'excitation de la part des joueurs. Gran Turismo en fait bien évidemment partie. Attendu pendant des années, ce cinquième volet a fait parlé de lui avant même sa sortie : impatience, insultes, boycott, salive qui coule, il y a eu de tout !

Gran Turismo 5 est développé, comme le reste de la série, par Polyphony Digital. À son tour, le studio est dirigé par Kazunori Yamauchi, un concepteur de jeux vidéo renommé. Yamauchi peut être decrit comme beaucoup de choses: visionnaire, révolutionnaire, etc. Mais ce qui l'identifie réellement, c'est son perfectionnisme : il a passé 6 ans à développer le jeu, ce qui peut paraître complètement exagéré pour certains mais qui au final, fera le bonheur des autres.

Voici donc mon retour sur le fameux GT5 :


 
Le jeu est surtout articulé autour du mode "GTLife", qui équivaut au mode carrière. Il se divise en deux : le A-Spec et le B-Spec. Le A-Spec est typique : le pilote enchaîne les courses, réalise des objectifs différents, gagne du prestige et gagne des points d'expérience et des crédits. Les premiers servent à monter de niveau, les autres à acheter de nouveaux véhicules. Au fur et à mesure des niveaux qui passent, les joueurs ont accès à de nouvelles sections et de nouvelles courses, jusqu'ici rien de sensationnel.
Dans le mode B-Spec, vous ne conduisez pas la voiture mais vous incarnez le directeur d'une équipe de pilotes (jusqu'à 6). Ici votre rôle est de coacher vos poulains et de les guider lors des courses : "dépasser", "ralentir", "accélerer", c'est à vous de jouer. Personnellement, je trouve ce mode un peu trop futile et je ne comprends pas son intérêt, je préfère être acteur plutôt que coach.

La conduite

Dans Gran Turismo 5, la conduite est au coeur de l'action. Ce jeu est une véritable figure de conduite réaliste, on s'y croirait presque. Ceux qui apprécient les jeux arcade n'y trouveront certainement pas leur compte, ce qui est logique. Le sens physique de la vitesse est complètement immersif. Les voitures sont bien réalisées, et je dois dire que me retrouver au volant de tels bolides fais un peu rêver!
Le nouveau système de dégâts est intéressant. Lorsque vous gagnez un niveau, il devient de plus en plus réaliste. Lorsque vous atteignez un niveau élevé, les dommages sont conséquents et au moindre choc frontal, vous pourrez voir des morceaux de métal partout. De plus, les dommages sont à la fois internes et externes, je vous conseille donc vivement de garder quelques crédits au cas où. D'autre part, ce système de dégâts n'utilise pas de modèles et d'animations prédéfinies, les effets sont calculés à partir de la force et de l'angle de l'impact.
Le niveau de réalisme dans Gran Turismo 5 est plutôt bien réussi donc. La direction, le freinage, tout est semblable aux sensations réelles, mais cette fois avec les plus belles voitures du monde! Gran Turismo 5 est également un jeu qui demande une certaine stratégie et concentration : vous ne pourrez pas passer toute la course pédale collée au sol en poussant les adversaires. Il faudra maîtriser son véhicule, faire les bons choix sur la piste pour terminer en tête c'est inévitable.

 à suivre...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Avis sur Cars 2 sur PlayStation 3 - test

Il y a quelques jours déjà, on nous a fait parvenir un exemplaire de Cars 2 sur PlayStation 3. Après avoir eu le temps de bien tester le jeu, je dois dire que je suis allé de surprise en surprise tout au long du jeu et jusqu’à la fin. Éditeur : Disney Interactive Sortie française : 23 juin 2011 Voix version originale sous-titrées PEGI 7 Cars 2 est une vrai surprise de mon côté et je dois dire que j'ai bien accroché. Je crois bien que je vais même essayer d'en avoir le platine. Lorsqu'on me l'a fait parvenir, j'étais plutôt septique mais une fois le jeu dans la console on change rapidement d'avis et on savoure Cars 2. Je ne suis pas fan de la licence mais je dois dire que le jeu est toujours aussi décalé que le film. Graphismes Sur ce point j'ai été très surpris par le jeu. Il est plutôt joli, les décors sont très variés et colorés, et grâce à ça l'univers du film ressort bien. De plus, le jeu vient se doter de quelques cinématiques elles aussi plutôt j…

LUIS FIGO, top joueur FIFA 17

A la sortie du jeu FIFA 17, voici un topo des top joueurs de la serie FIFA :
Avant Cristiano Ronaldo, n°1 avec MESSI du jeu FIFA 17,  voila la star de foot du Portugal :  Luis FIGO.

Ailier précoce, vainqueur des Championnats du monde Cadets et Espoirs de la FIFA, il était à son époque l' un des meneurs de jeu les plus recherchés du football mondial. Il occupait indifféremment les deux ailes, mais jouait plus généralement au milieu de terrain, d’où il pouvait orchestrer le jeu. Doté d’une technique hors normes, il savait défier et déborder les défenseurs adverses, mais aussi adresser des passes redoutables.

Il a également participé à l’EURO 96™, où il a marqué une fois au cours de ses quatre apparitions. Il a inscrit trois buts dans les huit matches de qualification pour l’EURO 2000™. Bien entendu il a fait partie des "galactiques" du real madrid" : cette équipe de super-star constituée par Fiorentino Perez au début des années 2000, avec Zidane, Ronaldo, Beckham, Owe…

Avis sur le jeu Splinter Cell Conviction

Sam Fisher est de retour pour un nouvel épisode et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est loin d’être content ! Ubisoft remet sa série au goût du jour par un épisode orienté d’avantage vers l’action que l’infiltration. Une question est pourtant posée : Splinter Cell reste t’il encore un Splinter Cell ? La réponse dans le test. Titre : Splinter Cell ConvictionEditeur : UbisoftDéveloppeur : Ubisoft MontréalType de jeu : Action / Infiltration

Depuis 2002, l’éditeur français nous fait partager la vie de son héros Sam Fisher au travers de différents jeux. Le dernier en date étant "Double Agent", sorti en 2006, où notre protagoniste devait infiltrer la James Brown Army, qui laissait déjà entrevoir un côté plus sombre que ses prédécesseurs. Cette fois, cette idée est encore plus renforcée. Fisher est poursuivis par son ancienne organisation, Echelon 3, et va devoir déjouer un complot menaçant les Etats-Unis. Par la même occasion, il va devoir également découvrir la vérité…