Accéder au contenu principal

Gran Turismo 5 - suite

Suite de la chronique du jeu grand Turismo 5.

La progression

Dans Gran Turismo 5, la progression est très lente, les heures de jeu sont énoooormes. Cette progression est principalement marquée au fur et à mesure des niveaux passés. En augmentant de niveau, tu as droit à de nouveaux circuits pour les courses. Grâce aux courses, tu gagnes des points d'XP et des crédits te permettant d'acheter des voitures. Le jeu est d'ailleurs bien loti puisqu'il dispose d'un grand nombre de véhicules : plus de 1000. Tous étant de véritables modèles existants : Citroën GT, Pagani Honda, McLaren, Jaguar XJ13 ou encore Ferrari F2007, il y en a pour tous les goûts. De plus, pour la première fois dans la saga, vous disposez également des autos NASCAR, World Rally Championship et Super GT. Autant vous dire qu'il vous faudra des mois, voire des années pour pouvoir collectionner tout ça!  

Les types de voitures

Le jeu a deux types de véhicules: voitures standard et voitures de luxe. Ces appellations n'ont rien à voir avec le fait qu'elles soient de bonnes ou mauvaises voitures mais la différence réside ailleurs. Les "premium" sont les autos les mieux modélisées, avec un système avancé de dégâts et la possibilité d'avoir la vue intérieure. Pour ces modèles, tout, du rétroviseur au pot d'échappement, est parfaitement reproduit. 

Le jeu dispose d'un créateur de circuit, qui vous permet de réaliser vos propres pistes, et de les partager. Pour cela, prenez un circuit déjà existant et modifiez-le à volonté. Vous pouvez changer la trajectoire, ajouter des bâtiments, des clôtures, des objets, modifier le type de sol, la météo, les rochers, etc.
Pour ma part, je trouve ce mode assez décevant. Les modifications restent superficielles et il est impossible de créer un circuit sans utiliser un pré-existant, ce qui est vraiment dommage. 

Expérience visuelle

Il n'y a aucun doute: Gran Turismo 5 marque un nouveau toit graphique pour les jeux de course, grâce aux longues années de perfectionnement. Les modèles de voitures, les textures, les circuits, les conducteurs, les animations, tout fait en sorte de rendre l'expérience immergente.
 

Conclusion

Le jeu m'a donné une impression incroyable. Au fur et à mesure de mes heures passées dessus, je prenais de plus en plus de plaisir. Des graphismes vraiment pas mal, une conduite appréciable, des véhicules incroyables, voilà ce que je retiens du jeu. Le jeu n'est pas parfait c'est certain, mais l'expérience de jeu elle est bien réelle. Les fans de la saga sont certainement aux anges et les puristes xbox 360 continueront à prêcher leur Forza 3, mais une chose est sûr, je suis satisfait de ce nouveau volet.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Avis sur Cars 2 sur PlayStation 3 - test

Il y a quelques jours déjà, on nous a fait parvenir un exemplaire de Cars 2 sur PlayStation 3. Après avoir eu le temps de bien tester le jeu, je dois dire que je suis allé de surprise en surprise tout au long du jeu et jusqu’à la fin. Éditeur : Disney Interactive Sortie française : 23 juin 2011 Voix version originale sous-titrées PEGI 7 Cars 2 est une vrai surprise de mon côté et je dois dire que j'ai bien accroché. Je crois bien que je vais même essayer d'en avoir le platine. Lorsqu'on me l'a fait parvenir, j'étais plutôt septique mais une fois le jeu dans la console on change rapidement d'avis et on savoure Cars 2. Je ne suis pas fan de la licence mais je dois dire que le jeu est toujours aussi décalé que le film. Graphismes Sur ce point j'ai été très surpris par le jeu. Il est plutôt joli, les décors sont très variés et colorés, et grâce à ça l'univers du film ressort bien. De plus, le jeu vient se doter de quelques cinématiques elles aussi plutôt j…

LUIS FIGO, top joueur FIFA 17

A la sortie du jeu FIFA 17, voici un topo des top joueurs de la serie FIFA :
Avant Cristiano Ronaldo, n°1 avec MESSI du jeu FIFA 17,  voila la star de foot du Portugal :  Luis FIGO.

Ailier précoce, vainqueur des Championnats du monde Cadets et Espoirs de la FIFA, il était à son époque l' un des meneurs de jeu les plus recherchés du football mondial. Il occupait indifféremment les deux ailes, mais jouait plus généralement au milieu de terrain, d’où il pouvait orchestrer le jeu. Doté d’une technique hors normes, il savait défier et déborder les défenseurs adverses, mais aussi adresser des passes redoutables.

Il a également participé à l’EURO 96™, où il a marqué une fois au cours de ses quatre apparitions. Il a inscrit trois buts dans les huit matches de qualification pour l’EURO 2000™. Bien entendu il a fait partie des "galactiques" du real madrid" : cette équipe de super-star constituée par Fiorentino Perez au début des années 2000, avec Zidane, Ronaldo, Beckham, Owe…

Avis sur le jeu Splinter Cell Conviction

Sam Fisher est de retour pour un nouvel épisode et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est loin d’être content ! Ubisoft remet sa série au goût du jour par un épisode orienté d’avantage vers l’action que l’infiltration. Une question est pourtant posée : Splinter Cell reste t’il encore un Splinter Cell ? La réponse dans le test. Titre : Splinter Cell ConvictionEditeur : UbisoftDéveloppeur : Ubisoft MontréalType de jeu : Action / Infiltration

Depuis 2002, l’éditeur français nous fait partager la vie de son héros Sam Fisher au travers de différents jeux. Le dernier en date étant "Double Agent", sorti en 2006, où notre protagoniste devait infiltrer la James Brown Army, qui laissait déjà entrevoir un côté plus sombre que ses prédécesseurs. Cette fois, cette idée est encore plus renforcée. Fisher est poursuivis par son ancienne organisation, Echelon 3, et va devoir déjouer un complot menaçant les Etats-Unis. Par la même occasion, il va devoir également découvrir la vérité…