samedi 21 janvier 2017

Gran Turismo 5 - suite

Suite de la chronique du jeu grand Turismo 5.

La progression

Dans Gran Turismo 5, la progression est très lente, les heures de jeu sont énoooormes. Cette progression est principalement marquée au fur et à mesure des niveaux passés. En augmentant de niveau, tu as droit à de nouveaux circuits pour les courses. Grâce aux courses, tu gagnes des points d'XP et des crédits te permettant d'acheter des voitures. Le jeu est d'ailleurs bien loti puisqu'il dispose d'un grand nombre de véhicules : plus de 1000. Tous étant de véritables modèles existants : Citroën GT, Pagani Honda, McLaren, Jaguar XJ13 ou encore Ferrari F2007, il y en a pour tous les goûts. De plus, pour la première fois dans la saga, vous disposez également des autos NASCAR, World Rally Championship et Super GT. Autant vous dire qu'il vous faudra des mois, voire des années pour pouvoir collectionner tout ça!  

Les types de voitures

Le jeu a deux types de véhicules: voitures standard et voitures de luxe. Ces appellations n'ont rien à voir avec le fait qu'elles soient de bonnes ou mauvaises voitures mais la différence réside ailleurs. Les "premium" sont les autos les mieux modélisées, avec un système avancé de dégâts et la possibilité d'avoir la vue intérieure. Pour ces modèles, tout, du rétroviseur au pot d'échappement, est parfaitement reproduit. 

Le jeu dispose d'un créateur de circuit, qui vous permet de réaliser vos propres pistes, et de les partager. Pour cela, prenez un circuit déjà existant et modifiez-le à volonté. Vous pouvez changer la trajectoire, ajouter des bâtiments, des clôtures, des objets, modifier le type de sol, la météo, les rochers, etc.
Pour ma part, je trouve ce mode assez décevant. Les modifications restent superficielles et il est impossible de créer un circuit sans utiliser un pré-existant, ce qui est vraiment dommage. 

Expérience visuelle

Il n'y a aucun doute: Gran Turismo 5 marque un nouveau toit graphique pour les jeux de course, grâce aux longues années de perfectionnement. Les modèles de voitures, les textures, les circuits, les conducteurs, les animations, tout fait en sorte de rendre l'expérience immergente.
 

Conclusion

Le jeu m'a donné une impression incroyable. Au fur et à mesure de mes heures passées dessus, je prenais de plus en plus de plaisir. Des graphismes vraiment pas mal, une conduite appréciable, des véhicules incroyables, voilà ce que je retiens du jeu. Le jeu n'est pas parfait c'est certain, mais l'expérience de jeu elle est bien réelle. Les fans de la saga sont certainement aux anges et les puristes xbox 360 continueront à prêcher leur Forza 3, mais une chose est sûr, je suis satisfait de ce nouveau volet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire