Accéder au contenu principal

Dossier Retrogaming fin


Depuis le lancement du Museogames (voir 1ere partie :
http://chiendelisard.blogspot.com/2017/10/dossier-retrogaming-un-plaisir.html) ,  la "blogosphère" a principalement recommandé sa visite aux 25-40 ans. Pas d'orientation particulière en revanche sur les médias online... On recommanderait donc naturellement ce musée à ceux qui ont déjà l'expérience du rétrogaming...
Ce qui est intéressant dans leur positionnement et leur discours, c'est le fait de ne pas se limiter à considérer les jeux vidéo comme de simples objets culturels mais comme des objets d'art. Enfin bon, tout ça c'est une autre histoire, on est là pour parler du rétrogaming et tenter d'y apporter une réflexion.

 Le coup de vieux des manettes de jeux

J’ai dans mon entourage quelques enfants/ados qui sont allés voir l’expo et à ma grande surprise, ils se sont adaptés à ces "nouvelles consoles" (pour eux, puisqu’ils ne les avaient jamais approché avant) plus vite que certains adultes. En même temps, sur ces oldies, seuls 2 ou 3 boutons suffisaient pour avancer et finir le jeu. Maintenant il y a des gâchettes avec en plus des sticks analogiques, du coup comment ne pas s’adapter à un matériel plus simple ?

J’ai donc pu constater que seules quelques minutes étaient nécessaires pour qu’ils puissent prendre en main la plupart des jeux présentés, et sans en critiquer la qualité graphique ! Je m’attendais à des "waw ! Tu jouais à ça ? Et tu n’as pas perdu la vue ?" ou encore a des remarques sur cette manette de NES au coins presque coupants et moins lourde qu’une tranche de jambon.
Mais non, rien. Ils étaient là uniquement pour le plaisir de découvrir et de comprendre comment ils en sont venus à jouer aux jeux actuels sur leurs consoles dernière génération ou leur ordinateur dernier cri. Rien de tel qu'un bon vieux duke nukem pour cela !

Et toi dans tout ça ?

Le retrogaming fait maintenant partie intégrante de ma vie de "joueuse" et j'achète volontiers des portages de jeux rétro sur le XBLA par exemple. Toutefois, je n’ai pas la prétention de parler au nom de tous les joueurs et je ne suis pas là dans le but de faire de la psychologie de comptoir, mais c’est réellement une question que je me pose et j’aimerais connaître vos avis, réflexions, critiques, etc. sur le sujet. car il serait pertinent, intéressant et constructif d'obtenir des remarques de tout âge pour alimenter la réflexion, à savoir :
  • Comment perçois-tu le rétrogaming ? Quel est ton rapport au sujet ?
  • Penses-tu que l'on peut avoir la même sensation à expérimenter des jeux d'une autre époque ? (sujet de bac 2012)
  • Est-ce que le rétrogaming est avant tout une affaire de souvenir, de vécu, clairement destiné aux joueurs aînés ?
  • Penses-tu que, quel que soit l'âge, le rétrogaming serait plutôt un état d'esprit ?


J'ai encore certainement plein de choses à dire, à poser et à développer mais j'ai surtout envie d'avoir vos retours. Les internautes "experts", qui dédient leurs billets aux jeux à l'ancienne (t'as vu) ou tout simplement les amoureux des jeux vidéo ou encore ceux qui pourraient avoir une opinion en la matière sont des potentielles sources d'information intéressantes à exploiter.
En attendant, le stand du Musée du Jeu Vidéo présent au Festival du Jeu Vidéo pourra certainement nourrir cette réflexion. D'ailleurs, quel est leur positionnement ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Dead to Rights Retribution

Editeur : Namco Bandai Développeur : Volatile Type : Action Sortie France : 23 avril 2010 Classification : Interdit aux - de 18 ans Multijoueurs : Non Version : Textes en français, voix en anglais Web : Site web officiel
Grant City est infecté par les crimes et la corruption. Ce sera à vous d'en être le vaccin. Seulement chez vous, la méthode douce n'existe tout simplement pas, mais pour ajouter quand même un brin de finesse vous pourrez compter sur votre meilleur ami Shadow, un chien.
Vous incarnerez donc le super flic Jack Slate alternativement avec son coéquipier le canidé cité un peu plus haut. Pas besoin de sortir de St Cyr pour comprendre la trame de l'histoire qui nous est servie sur un plateau sans saveur et au dénouement prévisible depuis le début du jeu. De toute façon le scénario est juste une excuse tout juste valable pour nous donner envie de dérouiller tout ce qui se présentera devant nous. Certes on croisera quelques civil qu'il ne…

Dossier Retrogaming : un plaisir generationnel ?

Même si chacun aborde sa passion pour le jeu vidéo de manière différente, une chose est sûre, cette pratique culturelle a réussi à prendre une place importante dans la société actuelle puisqu'il est le loisir préféré des français. Toutefois, je m’interroge sur la place du retrogaming pour les dernières générations de joueurs.    Etant née au milieu des années 80, j’ai bien évidemment vécu une partie de cette période inoubliable de l'histoire du jeu vidéo, que l'on appelle aujourd’hui le "retrogaming". Il est donc pour moi assez facile d’apprécier les jeux hyper-carrés-qui-piquent-les-yeux (en opposition aux jeux que l’on peut trouver sur le marché aujourd’hui) que l’on pouvait faire  "tourner" sur nos consoles de l’époque. Pour ma part, j’ai réellement commencé par la NES avec Mario, Zelda, MORTAL KOMBAT ,  Rad Racer, Duck Hunt et bien d’autres que certains d’entre vous connaissent certainement. Je dis "connaissent" car si vous faites parti …

test du jeu X-Men Origins : Wolverine - suite

Suite de notre chronique du jeu X-Men Origins : Wolverine


Au fil des niveaux, nous constatons que cela ne dure pas et nos tactiques préférées du coup de griffes dans le ventre ou de la clé de bras ne sont plus aussi efficaces. En effet, notre premier combat contre une grosse bête en goudron nous prouve l’habileté avec laquelle il faut arriver à maitriser les combos de Wolvie. Nous nous sommes rendus compte que les compétences et « atouts » sélectionnables changeaient réellement la manière de diriger les attaques et surtout de réaliser des chorégraphies de combats complètement différentes.  Ne sachant comment nommer ces combos, nous vous laisserons remettre les noms aux bonnes attaques : Des coups de pieds partout en tournant : le coup de la torpille Un gros monstre balourd et lent qui vous arrête entre ses deux mains : la tapette à mouche. Les modes dans  le jeu X-Men Origins : Wolverine A noter, un joli mode "lunge" ou aussi appelé "fente", actionné par le…